Love on the Switch

La semaine dernière a été riche pour le N-sex que j’assume être quelquefois, une nouvelle console Nintendo ! Et comme je fais parti des personnes qui ont cherché une Wii pendant plus de 15 jours après sa sortie (plus jamais ça…), je l’ai bien sûr achetée « day one » !

IMG_5500 (LGZ)

Notez d’ailleurs qu’en ce jour du 08 mars 2017, elle n’est plus disponible sur les principaux sites de e-commerce, well done guy ^^

Bon ça donne quoi cette bestiole hybride dont tout le monde parle (en bien comme en mal, mais nous y reviendrons plus bas) ?

IMG_5497 (LGZ)

Ce petit carton va t’il en faire un gros ?

Une boite pas bien grosse pour commencer, pour vous donner une idée je vous invite à la comparer avec le joli amiibo de taille classique à gauche 😉

Puis vient l’ouverture, ce moment si privilégié pour le joueur passionné, cet unique moment de découverte par effeuillage de plastiques divers…

IMG_5498 (LGZ)

Salut, tu veux voir mon stick ?

Prends moi grand fou, semble dire la tablette-console, un bien bel objet classieux auquel ne nous avait pas encore habitué Nintendo. A son côté les deux « Joycon », minuscules !

En dessous nous arrivons au rez de chaussé, bien moins classieux que l’étage, avec le fameux dock « console de salon » qui outre une trappe à connectique n’offre aucune électronique… Il y a également le support manette où fixer les deux Joycon, deux grips pour ajouter du volume et une dragonne à ces dernières et les câbles habituels…

IMG_5499 (LGZ)

Tu es sûr que tout rentrait ?..

A la mise en route la console nous offre un tuto assez réussi pour tester ses différentes configurations, que ce soit en portable, en mode chevalet ou en mode TV en nous invitant à la connecter au dock.

IMG_5502 (LGZ)

Des mini-boutons pour des mini-pouces

Bienvenu dans l’univers de Nintendo, des sons si uniques et « kawaiiii », des messages souvent humoristiques, des menus simples, claires accessibles… on est pas la pour enfiler des perles mais pour jouer ! Oui mais à quoi…

Tadatataaaa…

Rien de tel qu’un coffret collector (malheureusement déjà introuvable à un prix décent) pour faire honneur au dernier grand, que dis-je GRAND Zelda !

The legend of Zelda – Breath of the wild pour ne pas le citer est une merveille, tout simplement, du concentré de tout ce que le jeu-vidéo peut faire de mieux dans une petite cartouche ! Oubliez bien sûr toute notion de claque graphique, mais à l’heure ou les consoles concurrentes singent les PC sans jamais en atteindre la puissance, Nintendo prouve bien que le jeu vidéo sur console doit répondre à une philosophie simple :

« Je veux jouer à un jeu, je le branche, je joue tout de suite », j’entends par là sans installation et sans temps de chargement initial, cette Switch n’a d’égale que la PS Vita pour permettre de reprendre un jeu aussi vite, du bonheur pour l’homme pressé que je suis…

IMG_5511 (LGZ)

Ecran total

Au final je me retrouve à l’utiliser à 90% du temps en mode « portable » car l’écran est suffisamment beau et grand, ses 3H d’autonomie suffisantes et on prend surtout vite l’habitude de jouer au lit ^^

Alors pour citer quelques défauts, il y a, comme chez d’autres, des déconnections du Joycon gauche chez moi en mode « console de salon », il faudrait donc, si on écoute Nintendo, éloigner le dock de tout appareil électronique voir électrique, bon courage…

Mais passé ce problème, qui je suis sûr trouvera une solution par une mise à jour ou, au pire, un échange standard, quel bonheur les amis… Pour l’anecdote je viens de subir une coupure d’électricité durant deux jours, les consoles portables n’étaient pas forcément chargées… mais la Switch attendait là, parée à 100% dans son dock et m’a permis de jouer à un vrai jeu de salon, certainement le meilleur Zelda à ce jour, durant deux soirées… What else ? ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *